Top 8 des Certifications en Test d’Intrusion que votre Fournisseur Devrait Détenir

L’augmentation constante du nombre d’incidents de sécurité parmi les entités mondiales comme Facebook implique de massives pertes de données. Ainsi, de telles violations augmentent davantage l’importance de faire appel à une compagnie d’experts certifiés pour évaluer la sécurité de votre entreprise.

En outre, les entreprises qui cherchent à employer des spécialistes pour évaluer leur niveau de sécurité mesurent souvent leur engagement envers la qualité et leur excellence à l’aide des certifications détenues par ceux-ci. De ce fait, nous avons entrepris d’évaluer huit certifications relatives aux tests d’intrusion qui pourraient permettre à n’importe quelle entreprise de bonifier la sécurité de ses systèmes.

1. Certification GXPN (GIAC Exploit Researcher and Advanted Penetration Tester)

La certification GIAC de chercheur de failles et de spécialiste en test d’intrusion avancé GIAC (GXPN) convient le mieux aux professionnels de la sécurité possédant des compétences pratiques relatives à diverses tâches de sécurité. Cette certification va au-delà de la simple compréhension des concepts et de la terminologie.

En effet, les personnes détenant la certification GXPN maitrisent le « Framework » Sulley pour créer des séquences de test de fuzzing personnalisées. Ils doivent également contourner les systèmes de contrôle d’accès au réseau et exploiter des environnements client Linux ou Windows restreints afin d’obtenir la certification.

L’évaluation GXPN teste la capacité d’un individu à effectuer des attaques avancées sur des systèmes protégés par canaris. Ces compétences, ainsi que la capacité d’obtenir des privilèges accrus sur les systèmes de réseau, permettent au titulaire de répondre aux besoins spécifiques de chaque entreprise. Les candidats suivent une formation rigoureuse pour effectuer leur examen, mais une fois la formation terminée, ils sont aptes à faire face aux menaces de sécurité comme des professionnels.

2. Certification CEH (Certified Ethical Hacker)

Les entreprises qui tentent de sécuriser leurs systèmes nécessitent les services de professionnels en cybersécurité qui sont en mesure de vraiment compliquer la vie des pirates informatiques. Ces professionnels identifient les vulnérabilités du système afin de protéger de façon proactive les informations des clients et d’empêcher les pirates d’accéder aux systèmes d’information.

Les professionnels informatiques qui envisagent un succès dans le piratage éthique se doivent de détenir la certification CEH. L’EC-Council offre la certification de niveau intermédiaire, qui fournit des compétences sur les différentes pratiques de piratage. En outre, les titulaires de la certification CEH connaissent bien les chevaux de troie, la cryptographie, l’observation et l’analyse de réseaux, les tests d’intrusion, ainsi que le piratage de serveurs Web.

Par ailleurs, les titulaires d’une certification CEH doivent compléter 120 crédits de formation continue tous les trois ans. La formation continue leur permet de se tenir au fait des changements constants dans les pratiques de piratage informatique. Ils sont également encouragés à obtenir la certification CEH (pratique) qui prépare les professionnels aux défis des vérifications de sécurité dans le monde réel.

L’examen pratique rigoureux d’une durée de six heures valide la capacité du titulaire à traiter plus de 20 scénarios possibles. Grâce à cette certification, les spécialistes seront en mesure d’identifier les vecteurs de menace, d’analyser la vulnérabilité et les réseaux ainsi que de détecter les virus. Toutes ces compétences sont essentielles pour n’importe quelle entreprise à la fine pointe de la technologie.

3. Certification GWAPT (GIAC Web Application Penetration Tester)

De nombreuses organisations sont aux prises avec des failles relatives à des applications Web devenues plus que jamais nécessaire. Les pirates informatiques exploitent les failles des applications Web pour notamment voler des milliers de données de cartes de crédit, ce qui nuit à la réputation des entreprises atteintes.

La meilleure façon de lutter contre ces vulnérabilités est de faire appel à un professionnel informatique certifié GWAPT. Les professionnels possédant cette certification comprennent parfaitement les vulnérabilités des applications Web. Ils maîtrisent également très bien la méthodologie des tests d’intrusion, qu’ils peuvent effectuer sans difficulté.

Ainsi, les entreprises qui cherchent à embaucher une compagnie spécialisée dans la cybersécurité peuvent compter sur ces professionnels pour détecter les failles dans les applications Web et les régler avant que les pirates ne puissent les exploiter.

4. Certification GPEN (GIAC Penetration Tester)

Les entreprises confient au personnel de sécurité la responsabilité de trouver des failles de sécurité sur des réseaux et systèmes cibles. Les professionnels détenant la certification GPEN sont le meilleur choix pour assumer ce rôle. Avant d’obtenir cette certification, les spécialistes informatiques doivent démontrer leurs prouesses en ce qui a trait aux méthodologies des tests d’intrusion.

Les titulaires de la certification GPEN disposent également de l’expertise nécessaire pour traiter toute question juridique liée aux tests d’intrusion. Vous pourrez considérer que votre entreprise est en sécurité lorsque vous collaborez avec ceux-ci, puisque leurs compétences techniques et non techniques constituent un ensemble de qualifications qui contribuent grandement à garantir la sécurité des réseaux et des différents systèmes.

5. Certification OSCP (Offensive Security Certified Professional)

La certification OCSP enseigne aux professionnels informatiques tout ce qu’ils doivent savoir sur le cycle de vie des tests d’intrusion. Il ne s’agit pas d’une certification facile à obtenir et tout titulaire de celle-ci aura la possibilité de grandement renforcer la sécurité de votre entreprise. L’organisation de la sécurité offensive offre cette certification en tant que certificat en piratage éthique. Ainsi, l’organisation forme les titulaires aux tests d’intrusion avant qu’il ait à passer leur examen.

Cet examen d’une durée de 24 heures mets l’accent sur des scénarios réels auxquels les professionnels feront face au long de leur carrière. Les titulaires de la certification OCSP sont bien équipés pour effectuer des attaques contrôlées et compromettre les scripts PHP vulnérables. Ils sont également les meilleurs candidats pour déceler les éléments à haut risque des systèmes de sécurité. Ils possèdent, par ailleurs, l’avantage supplémentaire d’écrire des scripts Bash / Python.

6. Certification CISA (Certified Information System Auditor)

Si vous recherchez une certification de vérification qui met l’accent sur la sécurité de façon significative, la CISA est la meilleure option. Les professionnels possédant cette certification sont particulièrement inestimables pour les entreprises qui recherchent une personne polyvalente, de préférence une qui possède des compétences en vérification, en sécurité et en contrôle.

Les titulaires de cette certification disposent d’un minimum de cinq ans d’expérience professionnelle dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information ou de la vérification. En outre, ils mettent régulièrement à jour leurs compétences et leurs connaissances dans leur domaine d’expertise afin de demeurer pertinents.

7. Certification LPT (Licensed Penetration Tester)

L’examen de la certification de spécialiste en tests d’intrusion agréé (LPT) a pour objectif spécifique de distinguer les experts des novices en ce qui a trait aux tests d’intrusion. L’industrie informatique classifie les experts détenant cette certification comme de grands spécialistes en tests d’intrusion.

Par ailleurs, les titulaires de la certification LPT doivent passer un examen de maîtrise d’une durée de 18 heures avant l’attribution de la certification. Le principe est de tester leurs capacités au seuil de l’épuisement pendant qu’un membre de l’EC-Council teste en ligne leur force mentale. Seuls les meilleurs spécialistes en tests d’intrusion y parviennent.

L’examen de maîtrise exige des candidats qu’ils fassent des choix éclairés sous une pression considérable. Aussi, les examinateurs utilisent une architecture de réseau à multi-niveaux pour tester trois niveaux de compétences chez une personne en termes de tests d’intrusion. Ces niveaux nécessitent l’utilisation d’outils et de techniques de test d’intrusion sur les réseaux et les applications.

8. Certification PenTest+

Les professionnels de la cybersécurité titulaires de la certification PenTest+ peuvent effectuer la gestion des failles et les tests d’intrusion sur les systèmes. L’examen de certification constitue un mélange de questions à choix multiples et de questions basées sur la performance. Les candidats doivent également démontrer leurs capacités pratiques avant de recevoir leur certification.

Outre les compétences nécessaires en matière de tests d’intrusion, les titulaires de la certification PenTest+ possèdent également des compétences en gestion pour les aider à planifier et à contrôler les faiblesses du système. Ils exploitent, par ailleurs, ces compétences pratiques dans de nouveaux environnements comme le nuage. Les titulaires possèdent toutes les compétences pour tester les appareils, quel que soit leur réglage.

En conclusion

Une certification est une excellente façon de mesurer le niveau d’expertise d’un professionnel de la cybersécurité. Les entreprises qui cherchent à évaluer leur sécurité doivent compter sur les connaissances de spécialistes qui peuvent évaluer leur sécurité de manière approfondie. En outre, les professionnels possédant l’une ou l’autre de ces certifications constituent une excellente ressource pour toute entreprise qui cherche à mieux comprendre et à réduire ses risques en matière de sécurité informatique.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn