9 Trucs pour Améliorer la Cybersécurité de Votre Site Web | Vumetric

9 Trucs pour Améliorer la Cybersécurité de Votre Site Web

Améliorer la Cybersécurité d'un Site Web
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter

Table des Matières

 

Selon des statistiques publiées par IBM, la perte d’affaires suite à un incident de cybersécurité s’élève en moyenne à 1,42 million de dollars, peut-être même plus car un nombre croissant de pirates informatiques scannent l’internet à la recherche de vulnérabilités pouvant être facilement exploitées. Les sites web sont souvent l’un des premiers points d’entrée qui seront testés lors d’une tentative de cyberattaque sur votre entreprise, car ils peuvent souvent contenir des données sensibles que des acteurs malveillants cherchent à vendre sur le Dark Web. Selon une étude de CISCO, la cybercriminalité est bien plus rentable que les opérations combinées du trafic de drogue dans le monde. C’est pourquoi les cybermenaces ne doivent pas être prises à la légère.  Avec seulement quelques mesures de sécurité faciles à appliquer, vous pouvez prévenir de nombreux incidents et tenir les pirates informatiques à distance.

Voici 9 trucs pour améliorer la cybersécurité de votre site web:

1. Maintenez vos logiciels à jour

Selon une étude récente sur la cybersécurité des sites web, 46% des sites web contiennent des vulnérabilités critiques. Une majorité de ces vulnérabilités sont liées à des logiciels obsolètes. Effectuer des mises à jour de manière rigoureuse peut sembler inutile et fastidieux. Cependant, maintenir vos logiciels à jour est l’une des mesures les plus simples à prendre pour protéger un site web contre les pirates. Une grande partie des mises à jour de logiciels sont publiées pour corriger des failles de sécurité, parfois critiques, qui pourraient être exploitées lors d’une tentative de cyberattaque.

Un bon exemple est le plugin WordPress « Code snippets » qui a récemment publié une mise à jour pour corriger une vulnérabilité critique qui aurait pu permettre à des pirates de s’emparer de tout un site web, d’accéder à des bases de données contenant des informations sensibles ou de commettre d’autres actes malveillants. Cette vulnérabilité a laissé 200,000 sites web vulnérables, qui auraient pu être exploités par des pirates informatiques, car ils n’ont pas mis à jour leur plugin « Code Snippet » pendant plusieurs jours suite à la publication de la mise à jour. Un autre bon exemple est une récente vulnérabilité critique dans un plugin WordPress GDPR qui a laissé 700,000 sites web vulnérables à l’injection de code malveillant. Cela aurait pu permettre aux pirates d’injecter des lignes de code malveillantes qui seraient exécutés sur les ordinateurs des utilisateurs du site web.

Les cybercriminels sont constamment à la recherche de vulnérabilités dans des logiciels ou des plugins obsolètes et utilisent des robots qui scannent chaque jour des millions de sites web sur l’internet à la recherche de ces plugins obsolètes. Chaque fois qu’une faille de sécurité est détectée dans un logiciel, elle devient une autre partie de leur boite d’outils pour réaliser des actes malveillants. D’où l’importance d’une gestion rigoureuse des mises à jour des logiciels.

2. N’utilisez que des logiciels de confiance

Outre que la gestion rigoureuse des mises à jour, il est important de n’utiliser sur votre site web que des logiciels fiables et réputés. L’utilisation de logiciels qui ont une grande communauté et un grand nombre d’installations actives aidera à garantir que toute faille de sécurité est découverte et corrigée rapidement. Elle limite également les possibilités que le logiciel contienne du code malveillant qui pourrait, par exemple, effectuer des attaques de type « man-in-the-middle » permettant d’intercepter des données sensibles, car les logiciels réputés sont constamment décompilées par la communauté pour trouver tout code malveillant ou pour ajouter leurs propres intégrations.

3. Gestion stricte des mots de passe

La gestion rigoureuse des mots de passe est une protection efficace qui s’applique à toutes les composantes d’une entreprise, y compris son site web. Lorsqu’une fuite de données contenant des informations d’authentification survient, tous les mots de passe, noms d’utilisateur et informations sur les utilisateurs sont vendus sur le Dark Web et incorporés dans les outils avancés des cybercriminels, qui tentent des millions de combinaisons de mots de passe jusqu’à ce qu’ils réussissent à s’authentifier.

Selon les statistiques, près de 1/3 des Américains réutilisent leurs mots de passe pour tous leurs comptes en ligne, que ce soit pour leur travail ou leurs comptes personnels. Cela signifie qu’un pirate informatique pourrait facilement déduire qui a un accès administratif à votre site web et utiliser son mot de passe qui pourrait déjà avoir été divulgué sur le Dark Web suite à une fuite de données pour tenter de se connecter au tableau de bord administratif de votre site web.

Une gestion des mots de passe stricte inclus:

  • Mots de passe générés aléatoirement (à l’aide de gestionnaires de mots de passe tel que Lastpass)
  • Aucune réutilisation de mots de passe entre diverses technologies
  • Authentification à deux facteurs

En savoir plus sur les meilleures pratiques en matière de gestion des mots de passe.

4. Limiter les tentatives de connexion

En plus d’une gestion rigoureuse des mots de passe, un site web doit avoir des tentatives de connexion limitées pour éviter une attaque de type « Brute Force ». Même si votre mot de passe n’a pas été divulgué en ligne suite à une fuite de données, les pirates utilisent des outils avancés qui peuvent tenter des millions de combinaisons de mots de passe en quelques secondes à l’aide d’algorithmes complexes, ce qui signifie qu’ils pourraient éventuellement trouver vos mots de passe complexes pour se connecter à vos systèmes critiques. Limiter les tentatives de connexion signifie qu’il leur faudra infiniment plus de temps pour tenter des tentatives de « Brute Force », ce qui les rendra impossibles ou leur fera perdre leur temps. Cela obligera les attaquants à rechercher d’autres vulnérabilités, ce qui les dissuadera souvent de pirater votre site web.

5. Utiliser le cryptage SSL (HTTPS)

Le cryptage SSL (Secure Sockets Layer), également connu sous le nom de « certificat TLS », permet d’encrypter des données telles que les données de connexion, les adresses ou les informations de paiement et de les transférer en toute sécurité entre votre serveur et vos utilisateurs. Lorsque l’URL d’un site web est indiqué comme « non sécurisé », cela signifie qu’il ne possède aucun cryptage SSL, ce qui pourrait permettre aux pirates d’intercepter les données transmises entre les utilisateurs et votre serveur web.

Par exemple, si votre site web traite tout type de paiement, un pirate pourrait facilement intercepter les informations de paiement de vos utilisateurs au moment où elles sont transmises à votre serveur afin de les utiliser ultérieurement pour d’autres actes malveillants. Implémenter un certificat SSL est généralement la première étape pour sécuriser votre site web, car elle peut être appliquée assez rapidement et contribue largement à la protection de vos utilisateurs.

6. Effectuez des tests d’intrusion sur vos sites web et applications web

Les tests d’intrusion web permettent aux organisations d’identifier les vulnérabilités potentiellement critiques trouvées dans le cadre des standards de l’OWASP, telles que XSS, SQL Injection, CSRF, etc. Ces tests permettent d’identifier les failles de logique dans la manière dont une application web ou un site web traite les données et les actions d’un utilisateur, qui pourraient être exploitées par les pirates pour effectuer des attaques avancées, leur permettant par exemple d’accéder à votre tableau de bord administratif, de s’emparer des données de compte utilisateur, de rediriger vos utilisateurs vers des sites web malveillants ou même d’exécuter un code malveillant à distance pour infecter leurs appareils.

Les tests d’intrusion permettent d’identifier des vulnérabilités qui n’auraient pas été identifiées autrement, car ils nécessitent une expertise hautement spécialisée. Ils donnent aux entreprises la perspective d’un hacker et permettent de déterminer quel pourrait être l’impact d’une cyberattaque sur leur site web, leurs applications web et leurs API. Grâce à un test d’intrusion, vous obtiendrez des solutions techniques pour corriger vos vulnérabilités et des actions prioritaires à entreprendre afin de prévenir les incidents.

7. Installer un pare-feu d’applications web (WAF)

Un pare-feu d’application Web (WAF) est une couche de protection supplémentaire qui aide les organisations à protéger leurs applications Web contre les tentatives de piratage. Même les mesures de sécurité les plus strictes peuvent être inutiles si un WAF n’est pas installé, car les pirates utilisent souvent des outils avancés qui ne peuvent être interceptés et arrêtés que par ces pares-feux spécialisés.

Un WAF contient un ensemble de règles (également appelées politiques) qui peuvent protéger vos applications web contre divers types d’attaques couramment utilisées par les pirates informatiques. Ce type de pare-feu est efficace en raison de la facilité et de la rapidité avec lesquelles ces politiques peuvent être appliquées en réponse à des tentatives de piratage courantes sur votre site et applications web.

8. Une bonne gestion des copies de sauvegarde

Même les sites web dotés des mesures de sécurité les plus strictes possibles ne sont pas totalement à l’abri des pirates informatiques et des infections. Une bonne gestion des sauvegardes permet à une entreprise de se rétablir après une infection et de limiter l’impact ou la propagation d’une attaque sur ses activités commerciales.

Une bonne gestion des copies de sauvegarde inclue:

  • Sauvegardes hors-site (Connus sous le nom de « Off-site backups »)
  • Sauvegardes sur une base régulière
  • Copies de sauvegarde illimitées (qui créent une sauvegarde à chaque fois qu’un fichier est modifié, plutôt que de suivre un calendrier fixe, ce qui permet aux organisations de se rétablir à partir du point où elles ont été infectées pour éviter de perdre toute progression)

En savoir plus sur la bonne gestion des copies de sauvegarde.

Grâce à une gestion rigoureuse des sauvegardes, votre entreprise peut obtenir la tranquillité d’esprit de pouvoir se remettre facilement d’une cyberattaque et de garder ses actifs protégés, en dépensant peu sur la réponse aux incidents.

9. Limiter les envois de fichiers

Un autre moyen facile d’améliorer la sécurité d’un site web consiste à limiter les extensions de fichiers pouvant être envoyés. La fonctionnalités permettant aux utilisateurs, par exemple, d’envoyer un CV, devrait limiter les types de fichiers pouvant être envoyés aux extensions .pdf ou .doc. Sinon, un pirate pourrait télécharger des fichiers malveillants qui s’exécutent automatiquement sur votre serveur, leur permettant d’accéder à votre base de données ou d’infecter l’ensemble de votre réseau avec un logiciel «Ransomware», qui crypte autant de dispositifs sur ce réseau que possible afin d’éxiger une rançon.

Les attaques web figurent parmi les types d’incidents de cybersécurité les plus coûteux auxquels les organisations sont confrontées. Cela signifie que les entreprises de toutes tailles doivent rester informées, mises à jour et préparées en ce qui concerne la sécurité de leurs sites et applications web.

 

Vous êtes incertains des mesures de sécurité de votre site web? Vous avez besoin de tester la cybersécurité de votre site et applications web pour identifier ses vulnérabilités? Faites appel à un spécialiste certifié pour déterminer les prochaines étapes à suivre.

Votre Site Web Est-il à Risque d'Une Cyberattaque?

Récents Articles du Blogue Vumetric

Qu’est-ce qu’un Test d’Intrusion?

Les tests d’intrusion sont une simulation autorisée d’une cyberattaque sur les technologies d’une entreprise. Vous avez peut-être aussi entendu parler de « Pentesting » ou de « Piratage Éthique ». L’objectif...

Test d’Intrusion Interne vs Externe

La cybersécurité est un élément essentiel des opérations de toute organisation et dicte souvent la fiabilité d’une entreprise dans le monde des affaires numériques d’aujourd’hui. Si vous gérez vos...

Évaluez Vos Risques

Un spécialiste vous contactera afin de:

Restez Informez!

Abonnez-vous pour rester au fait des dernières tendances, menaces, nouvelles et statistiques en cybersécurité.