Principaux Obstacles Concernant les Tests d’Intrusion Pour Les Startups

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Table Des Matières

En tant que responsable dans une Startup / SaaS, vous constatez probablement que votre stratégie de sécurité applicative ne reçoit pas l’attention qu’elle mérite. Il peut y avoir plusieurs raisons pertinentes pour cela. C’est particulièrement le cas dans les Startups où l’accent est davantage mis sur l’innovation, l’amélioration des services et la satisfaction des clients.

Toutefois, pour que votre SaaS soit considérée comme fiable et compétitive, il est essentiel de considérer la réalisation de tests d’intrusion et d’audits de sécurité de votre application.

Cet article examine trois des principaux obstacles confrontées par les Startups SaaS en ce qui concerne les tests d’intrusion. Il présente également les avantages d’investir dans les tests d’intrusion pour un succès durable.

Voici les principaux obstacles rencontrés par les SaaS:

1. Ressources limitées pour les tests d’intrusion

Pour la plupart des SaaS, l’objectif principal est d’augmenter leurs revenus afin de croître leur solution. Les ressources limitées qui sont disponibles sont donc consacrées au développement de leurs produits et l’innovation. Par conséquent, la sécurité passe au second plan. En outre, un grand nombre de ces Startups n’ont pas de personnel ou de rôle entièrement dédié à la sécurité. Cela signifie que la sécurité est souvent une zone grise et qu’elle est souvent gérée par des personnes qui ne sont pas entièrement équipées pour cette tâche ou qui ont d’autres prioritées.

Tous ces facteurs font en sorte qu’il est difficile de disposer d’un budget substantiel et d’une stratégie détaillée pour la cybersécurité, ce qui laisse souvent les tests d’intrusion en suspens. En revanche, lorsque les SaaS investissent dans les tests de sécurité, elles peuvent plus facilement acquérir des investissements, conclure de nouveaux partenariats avantageux et, surtout, vendre leurs solutions à de gros clients.

En effet, plusieurs entreprises imposent désormais un test d’intrusion aux SaaS comme condition de partenariat afin de minimiser leurs risques d’être exposées aux cyber menaces. Pour cette raison, même si consacrer vos ressources limités aux tests de sécurité peut sembler contre-intuitf, en réalité, c’est essentiel pour la croissance de votre entreprise. Les investissements dans les tests d’intrusion ouvrent la voie à de nouvelles opportunités, à plus d’investissements et, finalement, à plus de ressources pour l’innovation.

Découvrez comment Vumetric rend les tests d'intrusions plus accessibles pour les startups.

Nous avons mis sur pied une offre spécialement adaptée pour aider les startups à satisfaire aux exigences de tiers et à sécuriser leurs actifs en fournissant des tests d’intrusions à un tarif réduit sans compromettre la portée et la qualité des tests.

2. Les développeurs ne priorisent pas la sécurité

Il est fréquent que les développeurs des Startups ne soient pas orientés vers la sécurité. Cela s’explique par le simple fait que les développeurs ont généralement des connaissances limitées en matière de développement sécuritaire des applications et ne connaissent pas les « Framework » de sécurité tel que le top 10 de l’OWASP. Par conséquent, ils estiment souvent que leurs mesures de sécurité sont suffisantes, alors qu’elles sont en fait insuffisantes et les exposent à des incidents potentiellement coûteux.

Un autre enjeux commun est que les développeurs ont tendance à être sur la défensive lorsqu’il s’agit de recevoir une rétroaction suite à des tests de sécurité de leurs produits. Cette réaction est tout à fait normal, surtout si l’on considère le fait que les développeurs travaillent dur jour et nuit pour développer une nouvelle solution ou application. Ils peuvent avoir le sentiment que leur code est sécuritaire et, par conséquent, ne pas chercher activement à effectuer des tests d’intrusion, car cela pourrait entraîner des modifications majeures pour corriger de potentielles vulnérabilités.

Lorsque vous intégrez des tests d’intrusion dans votre stratégie de sécurité, vous mettez non seulement les meilleures pratiques en œuvre, mais vous contribuez également à sensibiliser vos développeurs à l’importance du développement sécuritaire. Grâce à la réalisation régulière de tests de sécurité, les développeurs en apprennent davantage sur les menaces potentielles qu’ils pourraient introduire et commencent à comprendre l’intérêt de sécuriser les nouvelles fonctionnalités qu’ils mettent en oeuvre.

À terme, vous pouvez créer une culture dans laquelle les développeurs consacrent considèrent la sécurité de leur solution tout au long du développement. Lorsque les développeurs sont sensibilisés et qu’ils se concentrent sur la sécurité, ils peuvent remédier à ces vulnérabilités au fur et à mesure. Cela permet d’éviter que les risques s’accumulent et nécéssitent des changements majeurs pour les atténuer.

3. Les SaaS ne peuvent se permetttre de corriger toutes leurs vulnérabilités

Un obstacle commun rencontrés par les Startups en matière de sécurité des applications est qu’il n’est pas possible de corriger chaque vulnérabilité. Avec la disponibilité de ressources limitées, vous devrez accepter le fait que les failles de sécurité sont inévitables. C’est même le cas pour les grandes organisations comptant des centaines d’employés. Cependant, dans un tel scénario, il est extrêmement crucial de prioriser les vulnérabilités qui doivent être corrigées.

Une pratique efficace à cet égard consiste à se demander si vous pouvez justifier auprès de vos clients pourquoi vous avez choisi d’atténuer un risque plutôt qu’un autre, si la menace est divulgée publiquement, une pratique courante pour de grandes organisations comme Adobe. Un test d’intrusion vous permettra de classer les vulnérabilités par niveau de risque (par exemple, comme Critique-Élevé-Moyen-Faible) et vous aidera dans votre stratégie de gestion des risques.

Les tests d’intrusion, vous permettent ainsi d’identifier les menaces, d’allouer les ressources de manière appropriée et de protéger vos clients contre l’exposition à ces menaces. Vous pourrez ainsi corriger les vulnérabilités pouvant avoir un impact critique sur votre Startup ainsi que vos clients et avoir l’heure juste sur la sécurité de votre solution.

Surmontez ces obstacles aux tests de sécurité

Les obstacles aux tests d’intrusion tels que ceux mentionnés ci-dessus, bien que courants, peuvent être surmontés grâce à une planification soigneuse et stratégique. Les SaaS qui y parviennent obtiennent un avantage durable sur leurs concurrents.

C’est pourquoi nous avons développé une offre spécifique qui les aident à identifier et à corriger efficacement leurs vulnérabilités. Notre programme «Test d’Intrusion Pour les Startups» est spécialement conçu pour les startups SaaS et leur permet de réaliser des tests de sécurité pour leurs solutions à un coût réduit.

Un test d’intrusion, aussi connu sous le nom de « Pentest », est une tentative de piratage simulée qui identifie les possibilités pour les vrais attaquants de percer vos défenses. Cet exercice s’appuie généralement sur les outils utilisés par les pirates informatiques ainsi que diverses méthodologies professionnelles pour reproduire les étapes que les pirates modernes prendraient pour s’introduire dans vos systèmes informatiques.

De plus, un test tente d’exploiter vos vulnérabilités afin de déterminer leur impact potentiel sur votre entreprise si elles étaient utilisées dans un scénario de piratage réel. Ultimement, ils fournissent une liste de vulnérabilités avec leur niveau de risque respectif, ainsi que des recommandations techniques pour aider votre équipe à appliquer des mesures correctives et à se concentrer sur les vulnérabilités les plus critiques. Ces services permettent à votre organisation de répondre, entre autres, aux questions suivantes:

  • Un pirate informatique peut-il accéder à des informations sensibles ?
  • Un pirate peut-il détourner mes technologies pour commettre des actes malicieux ?
  • Une infection par un logiciel malveillant peut-elle se propager sur notre réseau ?
  • Un pirate peut-il altérer son rôle d’utilisateur dans une application afin d’obtenir des permissions administratives ?

Il existe de nombreux contextes dans lesquels un test d’intrusion doit être effectué. Voici quelques cas d’utilisation courante pour un pentest :

  • Dans le cadre du cycle de développement d’une application. (Pour tester la sécurité d’une nouvelle fonctionnalité/application)
  • Pour se conformer aux exigences de sécurité. (Tiers, PCI, ISO27001, etc.)
  • Pour protéger les données sensibles contre l’exfiltration.
  • Pour prévenir les infections par des logiciels malveillants. (logiciels de rançon, logiciels espions, etc.)
  • Pour prévenir les cyberattaques perturbatrices. (Comme le déni de service)
  • Dans le cadre d’une stratégie de gestion des risques liés à la cybersécurité.

Il est conseillé à toutes les entreprises de procéder à un test d’intrusion au moins une fois par an, ainsi qu’après toute mise à niveau ou modification importante du réseau de l’entreprise. Étant donné la rapidité avec laquelle de nouveaux exploits sont découverts, nous recommandons généralement de procéder à des tests trimestriels.

Diverses mesures sont prises au cours du projet pour prévenir l’impact potentiel de nos tests sur la stabilité de votre environnement technologique et la continuité de vos opérations commerciales. C’est pourquoi un plan de communication sera mis en place dès le début du projet afin de prévenir et d’atténuer tout impact potentiel. Un représentant de votre organisation sera désigné comme point de contact principal pour assurer une communication rapide en cas de situation ayant un impact direct sur la conduite de vos opérations quotidiennes, ou si des vulnérabilités critiques sont identifiées, pour lesquelles des mesures correctives doivent être mises en place rapidement.

Bien que nous utilisons une approche simple de notation des risques à 4 niveaux (critique, élevé, modéré, faible), notre évaluation des risques est  basée sur la norme du Common Vulnerability Scoring System (CVSS). Deux critères principaux sont pris en compte pour évaluer le niveau de risque de chaque vulnérabilité :

  • L’impact potentiel: L’impact potentiel d’une attaque qui exploite la vulnérabilité combiné à son effet sur la disponibilité du système, ainsi que sur la confidentialité et l’intégrité des données.
  • Exploitabilité: L’exploitabilité potentielle d’une vulnérabilité; une vulnérabilité qui est plus facile à exploiter augmente le nombre d’attaquants potentiels et donc la probabilité d’une attaque. Différents facteurs sont pris en compte lors de l’évaluation du potentiel d’exploitation d’une vulnérabilité (par exemple: vecteur d’accès, authentification, complexité opérationnelle, etc.)

Autres Articles du Blogue de Vumetric

Impact d'une cyberattaque

Les Conséquences d’une Cyberattaque sur Votre Entreprise

Une cyberattaque est une attaque menée par des pirates informatiques dans le but d’endommager un …

Lire l'Article
test d'intrusion vs bug bounty

Test d’Intrusion vs Bug Bounty

En raison de la récente vague d’incidents liés aux ransomwares, les organisations et les …

Lire l'Article
Comment Protéger WordPress des Pirates

Comment Protéger WordPress des Cyberattaques Courantes

Les sites WordPress sont régulièrement piratés, car il s’agit de loin du logiciel le plus …

Lire l'Article

Certifications

Nous Détenons des Certifications Reconnues Mondialement

Contactez un Expert Certifié

Parlez avec un vrai spécialiste. Aucun engagement. Réponse sous 24h.

fournisseur de test d'Intrusion

Confidentialité

Appelez-nous au: 1-877-805-7475

Besoin d'Un Test d'Intrusion Pour Votre Startup?

ou appelez nous directement au: