Top 5 des Standards et Méthodologies de Test d'Intrusion | Vumetric

Top 5 des Standards et Méthodologies de Test d’Intrusion

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter

Table Des Matières

Les résultats d’un test d’intrusion et d’un audit de sécurité varient considérablement en fonction des normes et méthodologies sur lesquelles ils s’appuient. Ainsi, l’utilisation des normes et des méthodologies qui sont à jour relatives aux tests d’intrusion constitue une option viable pour les entreprises qui doivent sécuriser leurs systèmes et corriger leurs vulnérabilités en matière de cybersécurité.

Voici 5 normes et méthodologies de tests d’intrusion qui garantiront un rendement sur votre investissement :

1. OSSTMM

L’OSSTMM, une des normes les plus reconnues dans l’industrie, fournit une méthodologie scientifique pour les tests d’intrusion réseau. Cette norme contient un guide complet pour les spécialistes en test d’intrusion afin d’identifier les vulnérabilités en termes de sécurité au sein d’un réseau (et de ses composants) sous divers angles potentiels d’attaque. Aussi, cette méthodologie s’appuie sur les connaissances et l’expérience approfondies du spécialiste en test d’intrusion, ainsi que sur l’intelligence humaine pour interpréter les vulnérabilités identifiées et leur impact potentiel au sein du réseau.

OSSTMM Methodology Contrairement à la majorité des manuels de sécurité, cette norme a également été créée pour soutenir les équipes de développement réseau. Une majorité de développeurs et d’équipes informatiques basent leurs pare-feu et leurs réseaux sur ce manuel ainsi que sur les lignes directrices qu’il fournit. Bien que ce manuel ne préconise pas un protocole ou un logiciel réseau particulier, il souligne les meilleures pratiques et les mesures qui devraient être prises pour assurer la sécurité de vos réseaux.

La méthodologie OSSTMM (Open Source Security Testing Methodology Manual) permet aux spécialistes en test d’intrusion de personnaliser leur analyse en fonction des besoins spécifiques ou du contexte technologique de votre entreprise. Avec cet ensemble de normes, vous obtiendrez un aperçu précis du niveau de cybersécurité de votre réseau, ainsi que des solutions fiables adaptées à votre contexte technologique pour aider vos intervenants à prendre les bonnes décisions pour sécuriser vos réseaux.

2. OWASP

Pour tout ce qui est relatif à la sécurité des applications, l’Open Web Application Security Project (OWASP) est la norme la plus reconnue dans l’industrie. Cette méthodologie, alimentée par une communauté très expérimentée qui reste au fait des dernières technologies, a aidé un grand nombre d’entreprises à corriger les vulnérabilités de leurs applications. OWASP Methodology

Le standard OWASP fournit une méthodologie pour les tests d’intrusion d’applications permettant non seulement d’identifier les vulnérabilités que l’on retrouve couramment dans les applications Web et mobiles, mais également les failles de logique compliquées qui découlent de pratiques de développement non sécuritaires. Le guide, constamment mis à jour, fournit des lignes directrices complètes pour chaque méthode de test d’intrusion, avec plus de 66 contrôles à évaluer au total, permettant aux spécialistes en test d’identifier les vulnérabilités dans une grande variété de fonctionnalités retrouvées dans les applications modernes.

Grâce à cette méthodologie, les entreprises sont dorénavant mieux équipées pour sécuriser leurs applications Web et mobiles contre les erreurs courantes pouvant avoir un impact critique. En outre, les entreprises qui cherchent à développer de nouvelles applications Web et mobiles devraient également envisager d’intégrer ces normes au cours de leur phase de développement afin de prévenir tout risque d’introduction de failles de sécurité communes.

Lors d’une évaluation de la sécurité d’une application, vous devez vous attendre à ce que la norme OWASP soit mise à profit pour vous assurer que toutes les vulnérabilités aient été éliminées et que votre entreprise obtienne des recommandations réalistes adaptées aux fonctionnalités et aux technologies spécifiques utilisées dans vos applications.

3. NIST

Contrairement à d’autres manuels relatifs à la sécurité de l’information, le NIST offre des lignes directrices plus spécifiques à l’intention des spécialistes en test d’intrusion. Le National Institute of Standards and Technology  (NIST) fournit le manuel le mieux adapté pour améliorer la cybersécurité globale d’une entreprise. La version la plus récente, soit la version 1.1, met davantage l’accent sur la cybersécurité des infrastructures critiques. Se conformer aux normes NIST est souvent une exigence réglementaire pour divers fournisseurs et partenaires d’affaires américains.

Avec cette norme, le NIST vise à garantir la sécurité de l’information dans différentes industries, notamment les banques, les communications et l’énergie. Par ailleurs, il est possible pour les grandes et les petites entreprises d’adapter les normes à leurs besoins particuliers.

NIST Methodology Afin de respecter les normes établies par le NIST, les entreprises doivent effectuer des tests d’intrusion sur leurs applications et leurs réseaux selon un ensemble préétabli de lignes directrices. Cette norme de sécurité des technologies de l’information américaine garantit que les entreprises se conforment à leurs obligations en matière de contrôle et d’évaluation de la cybersécurité en atténuant les risques d’une cyberattaque par tous les moyens possibles.

Aussi, des intervenants de diverses industries collaborent pour populariser cette norme de cybersécurité et encourager les entreprises à la mettre en œuvre. Avec des normes et une technologie exceptionnelles, le NIST contribue de façon significative à l’innovation en cybersécurité dans une foule d’industries américaines.

4. PTES

La norme PTES (Penetration Testing Methodologies and Standards) met en évidence l’approche la plus recommandée pour effectuer un test d’intrusion. Cette norme guide les spécialistes dans les différentes étapes d’un test d’intrusion, y compris la communication initiale, la collecte d’information, ainsi que les phases de modélisation de la menace. PTES Methodology

En suivant cette norme de test d’intrusion, les spécialistes en test se familiarisent le plus possible avec l’entreprise ainsi que son contexte technologique avant de se concentrer sur l’exploitation des zones potentiellement vulnérables, leur permettant d’identifier les scénarios les plus avancés d’attaques qui pourraient être tentés. Les spécialistes en test d’intrusion disposent également de lignes directrices pour effectuer des tests post-exploitation si nécessaire, leur permettant de valider que les vulnérabilités précédemment identifiées ont été corrigées avec succès. Les sept phases prévues dans le cadre de cette norme garantissent la réussite du test d’intrusion et offrent des recommandations pratiques sur lesquelles votre équipe de direction peut compter pour prendre ses décisions.

5. ISSAF

La norme ISSAF (Information System Security Assessment Framework) propose une approche encore plus structurée et spécialisée en termes de test d’intrusion que la norme précédente. Si la situation unique de votre entreprise nécessite une méthodologie de pointe entièrement adaptée à son contexte, alors ce manuel devrait s’avérer très utile pour les spécialistes en charge de votre test d’intrusion. ISSAF Methodology

Ces ensembles de normes permettent à un spécialiste en test d’intrusion de planifier et de documenter méticuleusement chaque étape de la procédure de test, de la planification à l’évaluation en passant par le signalement et l’élimination des failles. Cette norme s’adresse à toutes les étapes du processus. Les spécialistes en test d’intrusion qui utilisent une combinaison de différents outils trouvent l’ISSAF particulièrement pertinente, car ils peuvent lier chaque étape à un outil particulier.

La section de l’exploitation, qui est plus détaillée, constitue une grande partie de la procédure. Pour chaque zone vulnérable de votre système, la norme ISSAF offre des informations complémentaires, divers vecteurs d’attaque et présente aussi les résultats possibles lorsqu’une vulnérabilité est exploitée. Dans certains cas, les spécialistes en test peuvent également retrouver des informations sur les outils que de vrais pirates informatiques utilisent couramment pour cibler ces zones vulnérables. Toutes ces informations s’avéreront très utiles afin de planifier et de réaliser des scénarios d’attaque particulièrement avancés, ce qui garantit un bon rendement sur l’investissement pour une entreprise qui cherche à sécuriser ses systèmes contre les cyberattaques.

En conclusion

À mesure que les menaces et les technologies de piratage informatiques évoluent dans diverses industries, les entreprises doivent améliorer leur approche quant aux tests de cybersécurité afin de s’assurer qu’elles restent au fait des dernières technologies et des scénarios d’attaque possibles. Ainsi, la mise en place ou la mise en œuvre de méthodologies de test d’intrusion à jour est certainement un pas dans cette direction. Ces normes et méthodologies de tests d’intrusion constituent un excellent point de référence pour évaluer votre cybersécurité et vous offrir des recommandations adaptées à votre contexte spécifique afin que vous puissiez être bien protégé des pirates informatiques.

Un test d’intrusion, aussi connu sous le nom de « Pentest », est une tentative de piratage simulée qui identifie les possibilités pour les vrais attaquants de percer vos défenses. Cet exercice s’appuie généralement sur les outils utilisés par les pirates informatiques ainsi que diverses méthodologies professionnelles pour reproduire les étapes que les pirates modernes prendraient pour s’introduire dans vos systèmes informatiques.

De plus, un test tente d’exploiter vos vulnérabilités afin de déterminer leur impact potentiel sur votre entreprise si elles étaient utilisées dans un scénario de piratage réel. Ultimement, ils fournissent une liste de vulnérabilités avec leur niveau de risque respectif, ainsi que des recommandations techniques pour aider votre équipe à appliquer des mesures correctives et à se concentrer sur les vulnérabilités les plus critiques. Ces services permettent à votre organisation de répondre, entre autres, aux questions suivantes:

  • Un pirate informatique peut-il accéder à des informations sensibles ?
  • Un pirate peut-il détourner mes technologies pour commettre des actes malicieux ?
  • Une infection par un logiciel malveillant peut-elle se propager sur notre réseau ?
  • Un pirate peut-il altérer son rôle d’utilisateur dans une application afin d’obtenir des permissions administratives ?

Il existe de nombreux contextes dans lesquels un test d’intrusion doit être effectué. Voici quelques cas d’utilisation courante pour un pentest :

  • Dans le cadre du cycle de développement d’une application. (Pour tester la sécurité d’une nouvelle fonctionnalité/application)
  • Pour se conformer aux exigences de sécurité. (Tiers, PCI, ISO27001, etc.)
  • Pour protéger les données sensibles contre l’exfiltration.
  • Pour prévenir les infections par des logiciels malveillants. (logiciels de rançon, logiciels espions, etc.)
  • Pour prévenir les cyberattaques perturbatrices. (Comme le déni de service)
  • Dans le cadre d’une stratégie de gestion des risques liés à la cybersécurité.

Il est conseillé à toutes les entreprises de procéder à un test d’intrusion au moins une fois par an, ainsi qu’après toute mise à niveau ou modification importante du réseau de l’entreprise. Étant donné la rapidité avec laquelle de nouveaux exploits sont découverts, nous recommandons généralement de procéder à des tests trimestriels.

Diverses mesures sont prises au cours du projet pour prévenir l’impact potentiel de nos tests sur la stabilité de votre environnement technologique et la continuité de vos opérations commerciales. C’est pourquoi un plan de communication sera mis en place dès le début du projet afin de prévenir et d’atténuer tout impact potentiel. Un représentant de votre organisation sera désigné comme point de contact principal pour assurer une communication rapide en cas de situation ayant un impact direct sur la conduite de vos opérations quotidiennes, ou si des vulnérabilités critiques sont identifiées, pour lesquelles des mesures correctives doivent être mises en place rapidement.

Bien que nous utilisons une approche simple de notation des risques à 4 niveaux (critique, élevé, modéré, faible), notre évaluation des risques est  basée sur la norme du Common Vulnerability Scoring System (CVSS). Deux critères principaux sont pris en compte pour évaluer le niveau de risque de chaque vulnérabilité :

  • L’impact potentiel: L’impact potentiel d’une attaque qui exploite la vulnérabilité combiné à son effet sur la disponibilité du système, ainsi que sur la confidentialité et l’intégrité des données.
  • Exploitabilité: L’exploitabilité potentielle d’une vulnérabilité; une vulnérabilité qui est plus facile à exploiter augmente le nombre d’attaquants potentiels et donc la probabilité d’une attaque. Différents facteurs sont pris en compte lors de l’évaluation du potentiel d’exploitation d’une vulnérabilité (par exemple: vecteur d’accès, authentification, complexité opérationnelle, etc.)

Autres Articles du Blogue de Vumetric

test d'intrusion vs bug bounty

Test d’Intrusion vs Bug Bounty

En raison de la récente vague d’incidents liés aux ransomwares, les organisations et les administrateurs …

Lire l'Article
Comment Protéger WordPress des Pirates

Comment Protéger WordPress des Cyberattaques Courantes

Les sites WordPress sont régulièrement piratés, car il s’agit de loin du logiciel le plus …

Lire l'Article
Comment sécuriser un site Wordpress

Comment Sécuriser Un Site WordPress (Version Débutante)

Selon WordFence, il y a 90,000 attaques par minute sur les sites WordPress. Bien que …

Lire l'Article

Besoin d'un Test d'Intrusion Basé sur ces Méthodologies?

Un spécialiste vous contactera pour:

Besoin d'un Test d'Intrusion Basé sur ces Méthodologies?

ou appelez nous directement au: