Test d'Intrusion Interne vs Externe | Vumetric Cybersecurity

Test d’Intrusion Interne vs Externe

Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter

Table Des Matières

La cybersécurité réseau est un élément essentiel des opérations de toute organisation et dicte souvent la fiabilité d’une entreprise dans le monde des affaires numériques d’aujourd’hui. Pour cette raison, les tests d’intrusion réseaux font partie des contrôles de sécurité vitaux pour sécuriser les réseaux d’entreprise. Certaines entreprises priorisent les tests d’intrusion réseaux externes et d’autres les tests internes. Bien que ces deux types de test présentent des avantages, l’un d’eux constitue certainement un meilleur investissement pour les entreprises possédant moins de ressources pour les tests d’intrusion. Cet article présente les principales différences entre les tests d’intrusion internes vs externes ainsi que la place qu’ils occupent dans la stratégie de gestion des risques d’une entreprise.

Qu’est-ce qu’un Test d’Intrusion Réseau?

Un Test d’Intrusion se résume à une simulation de piratage authorisée effectuée pour infiltrer les systèmes, les applications et les dispositifs d’une entreprise afin d’identifier toute vulnérabilité que les pirates pourraient exploiter. Également connu sous le nom de « piratage éthique », les tests permettent de corriger les failles de sécurité technologiques d’une organisation qui pourraient offrir une porte d’entrée aux hackers à l’aide de techniques couramment utilisées par les pirates informatiques.

Les tests d’intrusion réseau sont conçus pour identifier les vulnérabilités au sein des réseaux d’une entreprise ainsi que l’impact de l’exploitation de chaque vulnérabilité. Une fois le test terminé, le spécialiste fournit des recommandations techniques permettant de corriger chaque vulnérabilité, en les classant par ordre de priorité selon leur niveau de risque.

Voici quelques utilisations courantes pour les tests d’intrusion réseau:

  1. Suite aux modifications apportées à l’infrastructure pour s’assurer qu’aucune vulnérabilité n’a été introduite.
  2. Après une fusion d’entreprises ou en cas d’acquisition.
  3. Pour répondre aux exigences réglementaires. Les tests sont l’un des contrôles de sécurité imposés par les différentes normes réglementaires. Par exemple, la norme PCI-DSS exige un test annuel du réseau pour maintenir la conformité.
  4. Pour répondre aux exigences d’un tiers, tel qu’un assureur ou un partenaire commercial.

Le réseau de votre entreprise est constitué de divers liens et points d’entrée potentiels, les employés en constituant la première grande partie. Toutefois, avant de travailler pour votre entreprise, ils sont soumis à un processus de séléction afin d’assurer leur fiabilité. De ce fait, ils représentent un risque nettement moins important pour votre entreprise. D’autre part, les menaces externes sont beaucoup plus importantes et en plus grand nombre. L’internet est également balayé en permanence par des outils utilisés par les pirates pour identifier les vulnérabilités exploitables de vos technologies. C’est pour cette raison que les tests d’intrusion externe sont d’une importance capitale.

Test d’Intrusion Externe

Un test externe cherche à identifier les vulnérabilités que les attaquants peuvent exploiter sur les réseaux accessibles sur internet (par exemple, le réseau utilisé par votre site web ou votre application). Les fonctions administratives sont parmi les aspects les plus ciblés de votre réseau, suivi par les plateformes de messagerie et les systèmes de partage de fichiers, présentant souvent des vulnérabilités critiques qui permettent aux attaquants d’escalader leurs privilèges ou d’accéder à des données sensibles. Les réseaux d’entreprise peuvent également être utilisés à des fins non autorisées, tel que le cryptojacking et l’hébergement de campagnes de phishing. Ces réseaux sont régulièrement balayés par des scripts automatisés et des attaquants du monde entier à la recherche de failles spécifiques présentes dans les technologies utilisées par vos organisations, ce qui augmente la possibilité qu’elles soient activement exploités.

Plutôt que d’attendre que de tels incidents se produisent pour agir, les entreprises effectuent des tests d’intrusion externes pour découvrir ce que les attaquants pourraient accomplir en visant leurs réseaux. À l’aide de méthodologies reconnues, les spécialistes s’appuient sur les dernières techniques d’attaque pour simuler une véritable cyberattaque et exploiter les vulnérabilités tout en limitant tout impact potentiel sur l’intégrité des systèmes et des données. Ce type d’évaluation cible divers composants des réseaux publics, tels que:

  1. Pare-feu
  2. Serveurs FTP
  3. Configurations de réseau
  4. Protocoles de cryptage
  5. Vulnérabilités des systèmes
  6. Dispositifs réseaux

À l’aide d’un test externe, les organisations peuvent couvrir leurs risques les plus importants qui sont les plus susceptibles d’être exploités et d’entraîner un incident. Les organisations disposant d’un budget limité pour la cybersécurité peuvent compter sur un pentest externe pour sécuriser leurs systèmes et leurs actifs contre le type de cyberattaque le plus commun auquel les entreprises sont confrontées quotidiennement.

Test d’Intrusion Interne

Même si l’utilisation des tests internes est moins fréquente, ils constituent également un atout important pour les stratégies de gestion des risques. Ils permettent aux organisations d’évaluer leurs réseaux internes et de découvrir des vulnérabilités qui pourraient être exploitées par des employés ou des partenaires commerciaux malveillants. Il est également utilisé pour déterminer la propagation potentielle d’un malware, comme un ransomware, dans les systèmes et les postes de travail internes. Ce type d’évaluation ne peut être effectué qu’avec une connexion directe au réseau interne de l’entreprise, ce qui peut parfois compliquer le processus, un problème que nous avons cherché à résoudre avec notre appareil de test d’intrusion interne. Son objectif est d’identifier les vulnérabilités ou les mauvaises configurations qui pourraient permettre à des menaces internes de compromettre des données sensibles et d’accéder à des systèmes critiques pour l’entreprise sans aucune autorisation. Voici quelques examples de composantes ciblées par un test interne:

  1. Serveurs Microsoft Exchange
  2. Active Directory
  3. Serveurs de fichiers
  4. Segmentation du réseau

Ce type de test est mieux adapté aux organisations qui comptent un grand nombre d’employés, aux entreprises qui détiennent des données sensibles à l’interne ou à celles qui cherchent à se conformer aux exigences de normes réglementaires, telles que SOC 2. Bien qu’ils constituent un élément crucial de la gestion des risques pour les organisations, ils ne devraient pas être prioritaire par rapport aux tests d’intrusion externes lorsque les ressources pour les tests de sécurité sont limitées.

Différences entre les Tests d’Intrusion Externe et Interne

Les pentests externes simulent l’approche la plus courante utilisée pour pirater les systèmes d’une entreprise, effectuée à distance depuis Internet. Les vulnérabilités accessibles de l’extérieur sont les plus dangereuses, car la probabilité de leur exploitation est beaucoup plus importante que les vulnérabilités internes, ne nécessitant aucun accès, aucune accréditation ou connaissance des systèmes visés.

Les pentests internes, en revanche, simulent une menace à l’intérieur du réseau d’une entreprise et découvrent ce qui pourrait être accessible à l’interne sans autorisation préalable. Dans ce cas, l’attaquant a déjà un accès et est connu de l’organisation. Son principal objectif est de déterminer ce qu’un employé malveillant ou mécontent pourrait réaliser ou quel serait l’impact d’un logiciel malveillant se propageant dans les réseaux de l’entreprise.

En Conclusion

Les tests d’intrusion sont un outil essentiel que les organisations doivent utiliser pour découvrir comment leurs systèmes sont vulnérables aux cyberattaques. Même si les tests d’intrusion internes ne doivent pas être négligés, les menaces à l’internes sont beaucoup moins courantes, ce qui en fait une priorité moins importante. Les menaces externes, en revanche, sont en constante évolution, courantes et sont les plus catastrophiques à traiter.

 

 

 

Un test d’intrusion, aussi connu sous le nom de « Pentest », est une tentative de piratage simulée qui identifie les possibilités pour les vrais attaquants de percer vos défenses. Cet exercice s’appuie généralement sur les outils utilisés par les pirates informatiques ainsi que diverses méthodologies professionnelles pour reproduire les étapes que les pirates modernes prendraient pour s’introduire dans vos systèmes informatiques.

De plus, un test tente d’exploiter vos vulnérabilités afin de déterminer leur impact potentiel sur votre entreprise si elles étaient utilisées dans un scénario de piratage réel. Ultimement, ils fournissent une liste de vulnérabilités avec leur niveau de risque respectif, ainsi que des recommandations techniques pour aider votre équipe à appliquer des mesures correctives et à se concentrer sur les vulnérabilités les plus critiques. Ces services permettent à votre organisation de répondre, entre autres, aux questions suivantes:

  • Un pirate informatique peut-il accéder à des informations sensibles ?
  • Un pirate peut-il détourner mes technologies pour commettre des actes malicieux ?
  • Une infection par un logiciel malveillant peut-elle se propager sur notre réseau ?
  • Un pirate peut-il altérer son rôle d’utilisateur dans une application afin d’obtenir des permissions administratives ?

Il existe de nombreux contextes dans lesquels un test d’intrusion doit être effectué. Voici quelques cas d’utilisation courante pour un pentest :

  • Dans le cadre du cycle de développement d’une application. (Pour tester la sécurité d’une nouvelle fonctionnalité/application)
  • Pour se conformer aux exigences de sécurité. (Tiers, PCI, ISO27001, etc.)
  • Pour protéger les données sensibles contre l’exfiltration.
  • Pour prévenir les infections par des logiciels malveillants. (logiciels de rançon, logiciels espions, etc.)
  • Pour prévenir les cyberattaques perturbatrices. (Comme le déni de service)
  • Dans le cadre d’une stratégie de gestion des risques liés à la cybersécurité.

Il est conseillé à toutes les entreprises de procéder à un test d’intrusion au moins une fois par an, ainsi qu’après toute mise à niveau ou modification importante du réseau de l’entreprise. Étant donné la rapidité avec laquelle de nouveaux exploits sont découverts, nous recommandons généralement de procéder à des tests trimestriels.

Diverses mesures sont prises au cours du projet pour prévenir l’impact potentiel de nos tests sur la stabilité de votre environnement technologique et la continuité de vos opérations commerciales. C’est pourquoi un plan de communication sera mis en place dès le début du projet afin de prévenir et d’atténuer tout impact potentiel. Un représentant de votre organisation sera désigné comme point de contact principal pour assurer une communication rapide en cas de situation ayant un impact direct sur la conduite de vos opérations quotidiennes, ou si des vulnérabilités critiques sont identifiées, pour lesquelles des mesures correctives doivent être mises en place rapidement.

Bien que nous utilisons une approche simple de notation des risques à 4 niveaux (critique, élevé, modéré, faible), notre évaluation des risques est  basée sur la norme du Common Vulnerability Scoring System (CVSS). Deux critères principaux sont pris en compte pour évaluer le niveau de risque de chaque vulnérabilité :

  • L’impact potentiel: L’impact potentiel d’une attaque qui exploite la vulnérabilité combiné à son effet sur la disponibilité du système, ainsi que sur la confidentialité et l’intégrité des données.
  • Exploitabilité: L’exploitabilité potentielle d’une vulnérabilité; une vulnérabilité qui est plus facile à exploiter augmente le nombre d’attaquants potentiels et donc la probabilité d’une attaque. Différents facteurs sont pris en compte lors de l’évaluation du potentiel d’exploitation d’une vulnérabilité (par exemple: vecteur d’accès, authentification, complexité opérationnelle, etc.)

Besoin d'un Test d'Intrusion Réseau?

Un spécialiste vous contactera pour:

Besoin d'un Test d'Intrusion Réseau?

ou appelez nous directement au:
Mailbox Icon
stay informed!
Subscribe to stay on top of the latest trends, threats, news and statistics in the cybersecurity industry.